Newestpress Newestpost Studio News Studio Live

Mon compte

Newsletters

Crédit photo : NP/Newestpost/EPA/MaxPPP - Image des fuites de gaz constatées en mer Baltique, le 29 septembre 2022

Actualité / International

Gazoducs Nord Stream : l'enquête suédoise confirme un sabotage

Les premiers résultats de l'enquête sur les explosions qui ont touché les gazoducs Nord Stream 1 et 2 en mer Baltique, le 26 septembre 2022, prouvent un "sabotage", selon les informations du procureur suédois en charge des investigations, Mats Ljungqvist. La justice suédoise cherche désormais à identifier les responsables.

Les explosions qui ont touché les gazoducs Nord Stream 1 et 2 en mer Baltique, le 26 septembre 2022, relèvent du "sabotage", a affirmé vendredi le procureur en charge de l'enquête préliminaire actuellement menée en Suède. Construits pour acheminer le gaz russe en Europe, les gazoducs ont subi de gros dégâts.


Les fuites constatées au large de l'île danoise de Bornholm, entre le sud de la Suède et la Pologne, étaient visibles à la surface sur plusieurs centaines de mètres. Les premières inspections avaient déjà prouvé des soupçons de sabotage via plusieurs explosions sous-marines.


Selon la justice suédoise, "les analyses qui ont été réalisées montrent des restes d'explosifs sur plusieurs des objets étrangers découverts". Le parquet suédois poursuit ses investigations, et affirme que "la suite de l'enquête préliminaire pourrait montrer si quelqu'un peut être poursuivi pour crime".


Depuis le sabotage, fin septembre, des mesures ont aussi été prises par les entreprises du secteur, notamment pour augmenter la sécurité des installations des gazoducs, ainsi que pour renforcer la surveillance en mer et la maintenance des installations sous-marines.


Publié le 18/11/2022 à 15:00, Ralph Bechani

Publié le

18/11/2022 à 15:00

Mis à jour le

18/11/2022 à 17:32

Par

Newestpost

Journaliste

Ralph Bechani

Article suivant

Partager

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn Partager par mail

Sélectionnés pour vous