Newestpress Newestpost Studio News Studio Live

Mon compte

Newsletters

Crédit photo : NP/Newestpost/Jakub Kaczmarczyk/EPA/MaxPPP - Image d'illustration de chars Leopard 2, en Pologne, le 24 mars 2014

Actualité / International

Guerre en Ukraine : l'Allemagne autorise un premier envoi de chars

L’Allemagne a donné son accord pour l’envoi de chars Leopard 2 à l’Ukraine, a annoncé le porte-parole du gouvernement allemand, mercredi 25 janvier 2023. Une décision réclamée depuis des semaines par Kiev. En réaction, l'ambassade russe en Allemagne a dénoncé une décision "extrêmement dangereuse".

Attendu depuis des semaines par Kiev, l’Allemagne a donné son feu vert pour l’envoi de chars Leopard 2 en Ukraine, par un communiqué du porte-parole du gouvernement allemand, Steffen Hebestreit, mercredi 25 janvier 2023. En réaction, l'ambassade russe en Allemagne a dénoncé une décision "extrêmement dangereuse".


Dans le détail, Berlin a annoncé l’envoi de 14 chars provenant du stock de l’armée allemande. Les autorités ont également autorisé les pays qui le souhaitent à fournir à l’Ukraine les blindés qu’ils détiennent. La Pologne attendait justement l’aval pour envoyer 14 chars à Kiev.


Le Royaume-Unis avait déjà promis l’envoi de Challengers 2. Le premier ministre britannique, Rishi Sunak, s’est félicité mercredi de la “bonne décision” de l’Allemagne. Réaction similaire de l’Elysée, mais qui n’a pas encore pris de décision au sujet de l’envoi de chars Leclerc.


Un tournant dans la guerre


Selon le Wall Street journal, les Etats-Unis pourraient également participer à l’armement de l’Ukraine, avec l’envoi d’engins Abrams M1. "Il s'agirait d'une nouvelle provocation flagrante à l'encontre de la Fédération de Russie", a réagi l'ambassadeur russe à Washington.


Moscou s'énerve après cette annonce. L'ambassadeur russe en Allemagne, Sergueï Netchaev, a dénoncé une décision "extrêmement dangereuse qui va amener le conflit vers un nouveau niveau de confrontation".


Cette décision de l’Allemagne pourrait être un tournant dans cette guerre. L’armée ukrainienne a encaissé à Soledar sa première défaite militaire depuis plusieurs mois, a reconnu le porte-parole ukrainien de la zone Est, mercredi 25 janvier.


Depuis plusieurs semaines, l’Ukraine réclame désespérément des chars d'assaut à ses alliés. Au moins 300 unités, selon le général Valeri Zaloujny. "Les discussions doivent se finir par des décisions", avait exhorté mardi soir Volodymyr Zelensky.


Le président ukrainien s’était déjà exprimé sur le sujet lors de la réunion de Ramstein, le 20 janvier, qui n'avait pas permis à Kiev d'obtenir l'équipement espéré. “Des centaines de remerciements ne correspondent pas à des centaines de chars”, avait t-il dit.


L’armée ukrainienne a besoin de remplacer au plus vite ses chars vieillissants. D’après le magazine Forbes, 330 ont été détruits depuis fin octobre. Selon le ministre des armées, mardi, l’Allemagne a déjà entamé les formations nécessaires à l’utilisation de ses engins.


Publié le 25/01/2023 à 13:49, Samuel Coiffard

Publié le

25/01/2023 à 13:49

Mis à jour le

25/01/2023 à 14:19

Par

Newestpost

Journaliste

Samuel Coiffard

Article suivant

Partager

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn Partager par mail

Sélectionnés pour vous