Newestpress Newestpost Studio News Studio Live

Mon compte

Newsletters

Crédit photo : NP/Newestpost/Aleksey Babushkin/Kremlin Pool/EFE/Newscom/MaxPPP - Image de Vladimir Poutine, à Moscou (Russie), le 11 novembre 2022

Actualité / International

Guerre en Ukraine : la Russie a-t-elle bombardée la Pologne ?

Le porte-parole du gouvernement polonais, Piotr Muller, a annoncé mardi 15 novembre 2022, que deux citoyens polonais sont morts après une explosion dans un village polonais, à Przewodow, tout près de la frontière avec l'Ukraine. Tandis que le G20 est réuni à Bali, en Indonésie, la Pologne a renforcé son niveau d'alerte.

Le risque d'une propagation du conflit en Ukraine à d'autres pays pourrait se confirmer. Mardi, le porte-parole du gouvernement polonais a affirmé que "deux citoyens polonais sont morts après une explosion dans le village polonais de Przewodow", proche de la frontière ukrainienne.


Piotr Muller a également annoncé le renforcement du niveau d'alerte de "certaines unités de combat", dit-il. Tandis que le G20 se tient à Bali, en Indonésie. Pas d'information sur l''origine de cette explosion, mais la Russie a déjà qualifié l'évènement de "provocations".


Le président ukrainien, lui, accuse Moscou d'être à l'origine de cette explosion et d'avoir "tiré des missiles sur la Pologne". Selon Volodymyr Zelensky, cette attaque représente une "escalade très importante" après bientôt neuf mois de guerre en Ukraine.


L'article 5 du traité de l'Otan


Les images du site de l'explosion, mardi, notamment postées sur Twitter et reprises par plusieurs médias français et internationaux, sont difficiles à sourcer. Pour le moment, le gouvernement polonais affirme qu'"un projectile de fabrication russe a atteint son territoire".


Dans un message à l'AFP, l'Elysée affirme qu'Emmanuel Macron a "pris contact avec les autorités" polonaises, et "se tient au courant de la situation". Sur Twitter, le président du Conseil européen, Charles Michel, s'est dit "choqué".


Le cas échéant, la Pologne, membre de l'Otan, peut utiliser l'article 5 du traité de l'Alliance Atlantique. Le texte prévoit que "si un Etat membre est victime d'une attaque armée, les autres (...) prendront les mesures jugées nécessaires pour venir en aide au pays attaqué".


Mercredi matin, l'Otan a prévu de se réunir pour clarifier les faits et déterminer les conséquences de cette explosion dans un pays membre de l'Alliance. L'agenda du G20 est, lui aussi, bouleversé et de nouveaux échanges sont prévus pour tenter de gérer la crise, notamment avec Joe Biden le président américain.


Publié le 16/11/2022 à 00:26, Ralph Bechani

Publié le

16/11/2022 à 00:26

Mis à jour le

16/11/2022 à 00:26

Par

Newestpost

Journaliste

Ralph Bechani

Article suivant

Partager

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn Partager par mail

Sélectionnés pour vous