Newestpress Newestpost Studio News Studio Live

Mon compte

Newsletters

Crédit photo : NP/Newestpost/Adobe Stock - Image d'illustration

Actualité / International

Climat : l'ONU réclame une "transformation rapide et urgente"

Selon un rapport de l'ONU, "la crise climatique exige une transformation rapide des sociétés". Publié jeudi 27 octobre 2022, le texte constate que "la communauté internationale est loin d'avoir atteint les objectifs de Paris et qu'aucune voie crédible pour atteindre 1,5°C n'est en place".

Sans surprise, le dernier rapport de l'ONU sur le climat est alarmant. Cette étude sur l'écart entre les besoins et les perspectives en matière de réduction des émissions, montre que les engagements nationaux depuis la COP26, en 2021, "ne font qu'une différence négligeable" par rapport aux prévisions d'émissions pour 2030.


L'ONU affirme que "nous sommes par conséquent loin de l'objectif de l'accord de Paris, qui est de limiter le réchauffement de la planète bien en dessous de 2°C, de préférence d'1,5°C". Le rapport des Nations Unies estime ainsi "une hausse des températures de 2,8 °C d'ici la fin du siècle".


La "fenêtre d'opportunité se referme"


Pour tenter d'éviter la catastrophe, "seule une transformation urgente à l'échelle du système peut permettre de réaliser les énormes réductions nécessaires pour limiter les émissions de gaz à effet de serre d'ici à 2030", selon ce même rapport de l'ONU.


Et de prévenir, que : la "fenêtre d'opportunité se referme", en forme de course contre la montre. Pour se mettre à la hauteur des enjeux, les investissements nécessaires seraient de "4.000 à 6.000 milliards de dollars par an", estime l'ONU.


Le rapport des Nations Unies montre également que les systèmes alimentaires représentent "un tiers des émissions mondiales de gaz à effet de serre". Le cas échéant, la transformation du secteur de l'alimentation pourrait apporter "des réductions rapides et durables".


L'été 2022 a battu tous les records


Plus largement, une grande partie des émissions mondiales de gaz à effet de serre provient de l’utilisation de combustibles fossiles, comme le charbon, le pétrole et le gaz naturel, de la production industrielle et la déforestation.


Le rapport de l'ONU publié jeudi 27 octobre 2022, tombe après un été 2022 qui a battu tous les records de chaleur, notamment en France, sur fond de changement climatique intense, entre la multiplication des épisodes de canicules et des périodes de sécheresse de plus en plus longues.


Publié le 27/10/2022 à 18:33, Ralph Bechani

Publié le

27/10/2022 à 18:33

Mis à jour le

27/10/2022 à 18:43

Par

Newestpost

Journaliste

Ralph Bechani

Article suivant

Partager

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn Partager par mail

Sélectionnés pour vous