Newestpress Newestpost Studio News Studio Live

Mon compte

Newsletters

Crédit photo : NP/Newestpost/Zuma Press/Rob Schoenbaum - Image de la remise du prix Nobel de physique, à Stockholm, en Suède, le 4 octobre 2022

Actualité / Sciences

Nobel de physique : trois chercheurs dont un Français récompensés

Un Français, un Américain et un Autrichien ont été primés, mardi 4 octobre 2022, du prix Nobel de physique. Une récompense commune pour leurs travaux qualifiés de "révolutionnaires" sur "l'intrication quantique". Une consécration pour les trois chercheurs, Alain Aspect, John Clauser et Anton Zeilinger.

L'intrication quantique, ou l'enchevêtrement quantique, est décrit comme un phénomène dans lequel deux particules élémentaires dépendent l'une de l'autre quelle que soit la distance qui les sépare. C'est le principe de localité ou de séparabilité.


L'expérience réalisée à l'Institut d'optique à Orsay entre 1980 et 1982 par le physicien français Alain Aspect, récompensé d'un prix Nobel de physique le 4 octobre 2022, a ainsi prouvé de manière irréfutable qu'il existe "des corrélations de mesures d'objets quantiques intriqués à une distance arbitrairement grande".


Téléportation et cryptographie quantique


Baptisé le paradoxe EPR, en 1935, il s'agissait de la première expérience de pensée élaborée par Albert Einstein, Boris Podolsky et Nathan Rosen. A l'époque, les scientifiques voulaient réfuter l'interprétation de l'école de Copenhague de la physique quantique.


Avec ce prix Nobel de physique, les trois chercheurs s'offrent la plus belle des récompenses, en forme de graal, ouvrant ainsi la voie au développement de la "téléportation" et la "cryptographie" quantique. Parmi les applications, les ordinateurs quantiques devraient jouer une rôle important.


Il y a plus de 12 ans, le physicien français Alain Aspect avait déjà reçu le prix Wolf, avec les mêmes John Clauser et Anton Zeilinger. Une première récompense pour leurs travaux exceptionnels sur les théories du physicien irlandais John Stewart Bell.


Alain Aspect est âgé de 75 ans. Il est affilié à l'Université française de Paris-Saclay et à Polytechnique. Tandis que John Clauser, 79 ans, travaille en Californie, à Caltech et l'Université de Columbia, et que Anton Zeilinger, 77 ans, collabore notamment avec l'Université de Vienne.


Publié le 04/10/2022 à 16:46, Ralph Bechani

Publié le

04/10/2022 à 16:46

Mis à jour le

04/10/2022 à 16:46

Par

Newestpost

Journaliste

Ralph Bechani

Article suivant

Partager

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn Partager par mail

Sélectionnés pour vous