Newestpress Newestpost Studio News Studio Live

Mon compte

Newsletters

Crédit photo : NP/Newestpost/Le Courrier Picard/MaxPPP/Manon Cruz - Image d'une manifestation pour la petite enfance, à Amiens, le 6 octobre 2022

Actualité / Société

Grève dans les crèches : le secteur de la petite enfance en colère

Le collectif "Pas de bébé à la consigne" se mobilise dans tout le pays, jeudi 6 octobre. Le secteur de la petite enfance demande une revalorisation du métier et des salaires. Des manifestations sont organisées dans une soixantaine de villes un peu partout en France.

C’est tout le secteur de la petite enfance qui est mobilisé, jeudi 6 octobre. Des grèves et des manifestations sont organisées dans une soixantaine de villes à travers le pays. Les professionnels protestent contre une pénurie de personnel due à une dévalorisation du métier.


Le nombre de places en crèche ne cesse d’augmenter, ils étaient 471 000 enfants en 2019. Mais les salariés ne suivent pas. Selon une enquête de la Caisse d’allocation familiale publiée en juillet, la moitié des établissements d’accueil en France sont en manque de personnel.


Quatre ans d’études sont nécessaires pour devenir professionnel du secteur. Mais selon le collectif "Pas de bébé à la consigne", les salaires ne sont pas assez attrayants. Résultat, les jeunes ne sont pas vraiment intéressés par le métier et les crèches peinent à recruter.


Un arrêté paru cet été permet de faciliter le recrutement de salariés non qualifiés, une aberration pour le collectif "Pas de bébé à la consigne" qui dénonce une dévalorisation de leur métier. Il réclame aujourd’hui son retrait, et propose de garantir la présence d’au moins un professionnel pour cinq enfants, contre huit actuellement.


Publié le 06/10/2022 à 15:26, Samuel Coiffard

Publié le

06/10/2022 à 15:26

Mis à jour le

06/10/2022 à 15:27

Par

Newestpost

Journaliste

Samuel Coiffard

Article suivant

Partager

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn Partager par mail

Sélectionnés pour vous